À travers la piété

N. Lygeros




La piété de Vincent était réelle.
Ses lettres en témoignent.
Seul son frère pouvait comprendre.
Mais il était trop tôt.
Car il ne s’exprimait pas encore.
L’art n’était pas sa voie.
Mais il l’entendit forcer.
Car les hommes étaient absents.
Aussi la peinture est devenue sa voix.







free counters


Opus