Les années de la blessure

N. Lygeros

Traduit du Grec par l'auteur




Je partais silencieux pour mourir encore un instant,
pour vivre encore quelques années sur cette terre
Dieu me voyait et Il pleurait
mais Il ne m'a jamais abandonné.
Je retournais silencieux pour vivre encore un instant,
pour mourir à nouveau sur cette blessure
le petit ne me voyait pas, il ne pleurait pas
et à présent il m'a abandonné.







free counters


Opus