Pour toi...

N. Lygeros




Avant de partir, avant de mourir, j'aurais voulu te dire
une petite chose, une dernière chose, pas grand chose.
C'est l'histoire d'un pays qui ne connait pas la terre.
Autrefois, il vivait sous le ciel et sur la mer.
Il était si fin que même une fleur de sel ne pouvait y pousser.
Il était si grand qu'il contenait le futur et le passé.
Dans ce pays, il pleuvait des deux côtés
et d'en haut et d'en bas, nul ne pouvait se protéger.
Le ciel remontait des profondeurs de la mer
et la mer retombait des nuages du ciel.
C'est pour cela que jamais personne ne marcha
sur cette terre sans terre, ni haut ni bas.
Je l'ai cherchée pendant de longues années
sans jamais pouvoir la trouver.
Et puis un jour j'ai compris que cette terre sans terre
que personne n'avait encore découverte
était près de moi, sous mes yeux
comme les mers étaient sous les cieux.
J'ai enfin compris que l'immensité de ce bleu
s'était noyée dans l'océan de tes yeux.
Chaque fois que je te vois, je revois comme autrefois
le pays où l'on n'arrive qu'une fois : l'horizon.
Voilà ce que je voulais dire à tes deux gouttes d'eau,
cette histoire c'était mon dernier cadeau.
Désormais quand tu fermeras les yeux,
tu verras à chaque fois l'horizon bleu.







free counters


Opus