Mutation critique

N. Lygeros




Alors que tout le monde s'est finalement mis d'accord sur la non corrélation entre l'acceptation du plan du secrétaire général de l'ONU et l'entrée de Chypre dans l'Union Européenne - fait qui n'a pas manqué de mécontenter les responsables anglais et américains - il est intéressant de constater la présence de pressions au sein même de l'Union via les déclarations d'un responsable écologiste. Il serait très surprenant que ce dernier n'ait pas découvert le stratagème que représente l'ensemble de ces négociations artificielles sinon ce serait faire offense à son intelligence aussi nous ne pouvons que penser qu'il a lui-même subi des pressions pour tenir ce genre de propos.

Cependant en tenant compte de son parcours politique, nous ne pouvons que nous interroger sur son évolution diplomatique. En effet avec ses déclarations populistes qui ne peuvent être populaires, il prend en otage les faibles de la population chypriote qui sont incapables d'analyser les enjeux politiques qui se cachent derrière la non corrélation des procédures. Comment donc un homme qui a toujours prôné la suprématie de la voix populaire a-t-il pu se métamorphoser en promoteur de la voie hiérarchique ?

Il n'est pas de notre propos de chercher les causes de ce choix diplomatique. Nous voulons seulement mettre en évidence une incohérence interne qui ne peut manquer de surprendre dans le contexte actuel. De plus la cible de ces déclarations - du moins la cible officielle - c'est le parti écologiste chypriote qui n'est qu'une formation ultraminoritaire sans grand impact sur le plan politique ou diplomatique. Aussi la combinaison d'une méthode désuète et le choix d'une cible insignifiante dans un cadre relativement consensuel au niveau chypriote ne peut apporter que l'inimitié à son auteur de la part des analystes et des conseillers en stratégie mais aussi de la grande majorité de la population chypriote. D'autant plus que cette déclaration peut être comparée à celle de l'occupant turc qui a demandé le report de l'entrée de Chypre dans l'Union Européenne alors que l'élargissement ne peut être effectué qu'avec les dix pays candidats. C'est dire combien cette déclaration peut sembler être en dehors de toute réalité politique. Personne n'avait besoin de prouver à nouveau que le ridicule ne tue pas mais il est certain qu'avec cette mutation critique la preuve en est faite.







free counters


Opus