38846 - Si le génocide

N. Lygeros

Si le génocide
était
une destinée
alors
sache
qu’il existerait
un après
et au sein
de celui-ci
nous serions
encore
vivants
pour condamner
la barbarie
et expliquer
aux innocents
que notre combat
n’aurait pas été vain
grâce
l’instrument
conçu
par Lemkin.