De l'autre côté du miroir

N. Lygeros




Tableau V

 

Danielle

« Nous ne manquons point de systèmes ou de moyens pour diviser et mesurer nos misérables jours ; nous devrions prendre plaisir à ne pas les gaspiller, ni souffrir qu’ils se passent sans louange sans laisser aucun souvenir dans la mémoire des mortels, afin que leur misérable cours ne s’écoule pas en vain ».

Agnès

A présent que le Maître est mort cette phrase me touche encore plus.

Danielle

Je ne l’ai jamais tout à fait compris mais j’ai toujours aimé étudier ses carnets.

Agnès

C’est un peu grâce à lui que tu es devenue spécialiste.

Danielle

Non, c’est entièrement.

Agnès

Le monde a changé avec le Maître.

Danielle

Mon monde aussi.

Agnès

Combien j’aurais aimé l’entendre jouer !

Danielle

Et moi le voir écrire !

Agnès

Tu connais son écriture comme personne. Même Nestor…

Danielle

D’autres lisent dans un livre, moi j’ai toujours lu dans un miroir.

Agnès

Pour écouter le son d’une corde brisée.

Danielle

J’étais heureuse en venant ici, plus près de lui. Mais maintenant il me semble encore plus lointain.

Agnès

C’est justement ce que nous voulons éviter.

Danielle

Mais comment sauver toute son œuvre  ?

Agnès

En plongeant dans les profondeurs du temps.

Danielle

Comme les plongeurs de Délos.

Agnès

Nous ne connaissons que la moitié de ses écrits.

Danielle

Et nous ne les comprenons pas tous… Un temps. Alors que penser des autres… De ceux qui sont perdus.

Agnès

Ils ne sont pas encore perdus.

Danielle

Mais le signe de l’oubli…

Agnès

Il a frappé certes, mais il n’a pas encore vaincu.

Danielle

« L’âme désire résider avec le corps parce que sans les membres de ce corps, elle ne peut ni agir ni sentir ».

Agnès

Tu penses qu’il est toujours là ?

Danielle

Son âme se trouve dans les carnets. Aussi, tant qu’ils seront là, il sera là.

Agnès

C’est pour cela que nous ne devons pas les perdre.

Danielle

Pour ma part je ferai tout mon possible.

Agnès

Moi aussi.

Elles s’embrassent.

Eric arrive auprès d’elles avec des feuillets à la main.

 Eric

Que se passe-t-il ?

Agnès

Tu ne le sais donc pas ?

Danielle

Le Maître est mort.

Eric

C’est ce qui était prévu.

Agnès

Comment peux-tu être si…

Eric

L’histoire doit suivre son cours…

Danielle

« Alors que je croyais apprendre à vivre, j’apprenais à mourir ».

Eric

Je n’entends rien à cela. Je ne suis qu’un dessinateur.

Agnès

Désormais tu ne peux plus te comporter de la sorte.

Eric

Et que dois-je faire ?

Agnès

Cesser de dessiner sans réfléchir.

Eric

Je tente d’acquérir l’expérience nécessaire à cela à travers le dessin.

Danielle

« Qui attend de l’expérience ce qu’elle ne possède point, dit adieu à la raison ».

Eric

Est-ce plus raisonnable de se déplacer dans le temps pour sauver des carnets perdus ?

Agnès

As-tu quelque chose de mieux à proposer ?

Eric

Non c’est pour cela que je suis ici.

Danielle

Il est désarmant.

Eric, en souriant.

Je le sais bien. Un temps.  Puis-je vous montrer mon travail ?

Agnès

Bien sûr !

Eric leur montre des feuillets. Elles les regardent attentivement.

 Eric

Je n’en suis pas certain mais je crois que nous devrions trouver ces figures dans les carnets perdus.

Danielle

Inconnus !

Eric

Oui, oui, tu as raison…

Agnès

Comment as-tu conçu ces formes ?

Eric

Je me suis basé sur les conseils du Maître.

Agnès

Pour une fois que tu écoutes quelqu’un !

Eric, comme s’il n’avait pas entendu.

Il avait l’habitude de faire des études avant d’exécuter des réalisations.

Danielle

Aussi tes croquis sont des études.

Eric

Mon niveau ne me permet pas de faire autre chose.

Agnès, en reprenant l’un des feuillets.

J’ai l’impression d’avoir vu cette figure géométrique quelque part…

Danielle

Dans le manoir ?

Agnès

Oui, oui mais je ne sais plus où.

Danielle, en regardant Eric.

Malgré ses manières, il est précieux.

Agnès

Je m’en souviens à présent.

Noir.







free counters


Opus