La stratégie contre l'économie

N. Lygeros




Le problème de la reconnaissance d'une entité est avant tout d'ordre stratégique. Tandis que celui de la lutte contre cette reconnaissance est d'ordre économique. Chaque réalisation stratégique représente un coût économique. Pour s'en convaincre, il suffit de considérer l'ensemble exorbitant des dépenses turques consacrées à la lutte contre la reconnaissance du génocide des arméniens. De nombreuses personnes, même parmi les plus compétentes du domaine considèrent qu'il faut lutter au même niveau pour contrecarrer cette manière de faire. Nous ne sommes évidemment pas de cet avis puisqu'il n'est pas consistant avec les données stratégiques.

La reconnaissance du génocide des arméniens ne doit pas se restreindre à une polémique d'ordre historique car la diplomatie turque est passée maîtresse dans l'art de la désinformation. Au contraire, le but tactique doit être radicalement différent. Il doit se diversifier et dans un cadre plus large mais malgré tout consistant, il doit s'efforcer non pas de convaincre un ennemi qui est de toute manière irréductible par définition mais décupler le coût de la désinformation et exploiter cette dernière économiquement parlant. La Turquie l'a prouvé et le montre encore de nos jours, elle n'est pas un pays sensible aux droits de l'Homme. Tout simplement en raison de la valeur extrême qu'elle attribue au système étatique, la Turquie est prête à sacrifier ses propres citoyens pour parvenir à ses fins. Ainsi elle n'a que faire des autres. Par contre, elle est extrêmement sensible aux problèmes économiques car c'est un pays fragile à ce niveau. Il est donc préférable d'enfoncer le front économique plutôt que de chercher une bataille sur le terrain des droits de l'Homme.

Nous sommes dans un conflit qui est asymétrique par définition. Il est donc inutile d'envisager des situations conventionnelles. Les revendications globales n'ont que des fins d'ordre médiologique, elles ne modifient en rien les données stratégiques. Par contre la multitude des actions locales convergentes comme celles des recours ne peuvent être contrecarrées de manière unique aussi elles augmentent de manière exponentielle, le coût de la campagne de désinformation qui ne peut plus se contenter de convaincre uniquement les têtes dirigeantes. De plus elle permet d'utiliser la puissance de la diaspora qui est beaucoup plus libre qu'une structure étatique pour agir. Dans cette lutte pour la reconnaissance du génocide des arméniens, il ne faut pas mépriser les approches non conventionnelles car ce sont elles qui permettent en tant que contre-mesures de modifier sensiblement le cadre diplomatique puisque celui-ci est obligé d'en tenir compte même si c'est a posteriori.











free counters


Opus