Transcription de la lettre d’Alexandre Carathéodory à Stéphanos Chryssidhys du 8 Juin 1888

N. Lygeros




                       Samos. Le 8/20 Juin 88

            Mon cher Chryssidy Effendi.
Reçu votre lettre du 2/14 Juin et
grand merci pour les nouvelles que
vous me donnez à l’occasion des fêtes
des Jebuiks. Vous avez été encore
le premier à annoncer à Samos la
mort de l’Empereur Frédéric.
Grave, très grave nouvelle. Je ne
veux pas en dire davantage de peur
de m’embarquer dans des développe-
ments interminables et d’un autre
côté très peu significatifs dans
ma bouche. A l’heure qu’il est
vous avez vu peut-être Etienne


il vous dira sur nous tout ce
qui pourra vous intéresser. C’
est un brave garçon et son
départ me cause beaucoup de
peine. Mais que faire ?

                       Tout-à-vous
                       AlCarathéodory







free counters


Opus