Le pont de la mémoire

N. Lygeros




Le pont n’avait pas besoin de toucher l’autre rive.
Il montrait déjà la voie de l’humanité.
Il se tenait là comme un miracle suspendu.
A lui seul, il était déjà une reconnaissance de l’acte.
Brisure inachevée et beauté blessée,
il attendait patiemment que les siècles s’écoulent
en caressant ses pierres blondes
pour que les hommes puissent traverser le temps.







free counters


Opus