Le temps des pauvres

N. Lygeros




Dans le temps l’orange n’était pas seulement bleue,
elle était aussi un cadeau pour les enfants.
Ensuite nous découpions son écorce en morceaux
pour la placer dans l’antre de notre thé.
Désormais elle n’est qu’une agrume,
un fruit des pauvres gens
qui n’ont pas accès au soleil.
Seulement les enfants ne sont pas morts.







free counters


Opus