Les fils de la terre du soleil

N. Lygeros




Si nous marchions toujours pieds nus
ce n’était pas en raison de notre pauvreté,
nous aimions sentir notre terre.
Elle avait la chaleur du soleil,
la douceur du sable des dunes.
Et même si nous nous brûlions les pieds,
nous savions que c’était une façon
pour marquer notre appartenance.
Nous étions les fils de la terre du soleil.







free counters


Opus