La nonchalance des bras tatoués

N. Lygeros




En examinant les images du passé
où ne dominent que le noir et blanc,
nous sommes surpris par la nonchalance
des êtres condamnés par l’époque
des régimes de la barbarie.
Ils sourient comme si de rien n’était,
ils persistent à vivre dans la mort
malgré les horreurs de la société
et la dureté de l’histoire barbare
même lorsqu’ils deviennent des bras tatoués.







free counters


Opus