Le feu de l’océan

N. Lygeros

Traduit du Grec par A.-M. Bras




Là-bas où est mort le soleil
sous la pluie de l’oubli
nous vîmes pour la première fois
la terre brûlée par l’océan.
N'existaient plus les hommes
qui n’oubliaient pas les arbres.
Ils étaient tombés comme des feuilles
au combat de la paix
pour une poignée de justice.
Et l’océan devait changer
le monde des rêves.







free counters


Opus