Le jardin de pierre

N. Lygeros




Qui pouvait comprendre
combien nous aimions la douceur du tuf
sans toucher la fragilité de nos doigts?
Nous voulions laisser une marque dans la pierre
afin de transcender le génocide de la mémoire.
Seulement dans le geste de la sculpture
nous finîmes par devenir la terre de notre passé
pour traverser le temps de l’avenir.







free counters


Opus