Lueurs nocturnes

N. Lygeros




Nous regardions les photographies
comme si c’étaient des bougies
qui mouraient dans le temps
pour éclairer les événements
qui avaient frappés notre terre.

Et nous nous demandions
combien de gens auraient le temps
de découvrir l’obscurité
d’un empire barbare
qui s’était nourri de victimes
pour devenir la bête immonde.







free counters


Opus