Sur la pensée exotérique

N. Lygeros




A l'encontre de la pensée ésotérique qui représente la recherche de la perfection dans la connaissance intérieure et qui se retrouve par ce biais confinée dans un monde hermétique, la pensée exotérique est un système hors équilibre, qui par son oeuvre transforme le monde et participe activement à l'évolution de l'humanité au sein de l'univers. Aussi même si ces deux pensées ont une source commune dans les profondeurs de l'humanisme elles sont fondamentalement différentes par leur manière de s'impliquer dans le monde.

Le substrat intellectuel de la pensée exotérique est l'essence même de l'humanisme à savoir l'humanité. Cette dernière représente la source et le but de cette pensée qui n'existe donc qu'à travers son impact sur l'humanité via son oeuvre. Poussées à l'extrême et personnifiées, les pensées ésotérique et exotérique représentent deux configurations du génie. Celle où il est isolé et sans contact avec le monde et celle où il est seul dans le monde. Bien qu'au premier abord cela puisse sembler être deux formes isomorphes de solitude, il n'en est rien. En effet dans le cas de la pensée ésotérique, cette solitude est désirée et réalisée dans le but de la recherche de sa connaissance intérieure pour atteindre la pierre philosophale. Alors que dans le cas de la pensée exotérique, cette solitude est intrinsèque et provient de la nature même de la pensée. Elle n'est pas désirée, elle est donnée. Cependant, elle n'est pas interprétée négativement puisqu'elle permet entre autre via le rôle dynamique de l'altruisme de concevoir la réalité de l'humanité. Dans le premier cas l'isolement est un but, dans le second la solitude est un moyen.

Une des dificultés intrinsèques de la pensée exotérique, c'est la réalisation d'une masse critique. En effet, il est évident que des individus isolés sont effectivement détenteurs d'une pensée exotérique potentielle. Cependant pour que celle-ci réalise pleinement son but i.e. son impact dans l'évolution de l'humanité, elle doit s'appuyer sur une structure en réseau libre de toute contrainte extérieure et adogmatique. En d'autres termes, il s'agit de la création d'un groupe d'individus seuls. Tel est le paradoxe de la pensée exotérique et en cela elle rejoint la problématique de la pensée ésotérique même si la structure de celle-ci est nécessairement plus simple puisque conçue sur une hiérarchie arborescente comme nous pouvons le constater à travers l'alchimie gérée par la gnose ou la franc-maçonnerie dont le rite écossais comporte 33 degrés, même si cette dernière fonctionne pour ainsi dire dans un cadre intermédiaire en terme de pensée.

Concrètement les structures existantes qui se rapprochent le plus de la réalisation de la pensée exotérique, ce sont les sociétés à haut quotient intellectuel. En effet la plupart de ces dernières qui sont dépourvues de hiérarchie par essence, affichent clairement dans leurs but des concepts proches de la pensée exotérique même si dans les faits, rares sont celles qui jouent véritablement un rôle dans ce domaine. Cela provient entre autres du fait que certains de leurs membres se contentent d'être sans agir tranformant ainsi leur société en simple club. Néanmoins, au sein de ces sociétés il existe réellement même s'il est minoritaire un courant humaniste qui adopte sur le plan social une forme libertaire, qui est indiscutablement exotérique. Cette ouverture d'esprit est récente même si son existence rejoint les bases de la conception de ces sociétés, car il est bien sûr plus difficile de s'exposer au regard du monde à travers son oeuvre que de se contenter de maintenir un pouvoir artificiel dans un monde marginal. Aussi même si les singularités, les relations et la structure existent, nous ne sommes qu'à l'aube d'une véritable pensée exotérique.







free counters


Opus