Transcription de la lettre 22 de R. Fraïssé à N. Lygeros (13/12/1990)

N. Lygeros




Nik,                                                                                       jeudi 13/12/90.
Supplément  à ma lettre d’hier mercredi 12
(1) En me relisant pour essayer de traiter le cas
du spin 1/2, je trouve une autre erreur de frappe
page 25 (photocopie ci-jointe). Après avoir dûment
annoncé « En divisant par 2, il suffit d’obtenir… »
on ne divise par 2 que le second membre.
C’est insuffisant !

(2) La commission de Bibliothèque Univ. de Provence a
proposé un échange entre «Singularité» et une
revue interne de notre fac, dont j’ignorais
jusqu’ici l’existence. Notre secrétaire Geneviève
FOISSAC, qui est une femme charmante et,
surtout dévouée et efficace, va t’écrire sous
peu à l’adresse de «Singularité» en t’adressant
un exemplaire de la publication marseillaise
et te proposant officiellement cet échange.
Quel que soit l’intérêt de la publication marseillaise,
cet échange permettrait à « Singularité » de
figurer à l’étalage de notre bibliothèque
et d’être lue par nos collègues.
Par ailleurs, Claude FRASNAY, à qui j’ai
envoyé un exemplaire des  nos  5, 6, 7 m’a répondu
par téléphone qu’il va incessamment
t’écrire pour s’abonner, et qu’il va
essayer de faire abonner la Biblio universitaire
de l’Univ. Sabatier à Toulouse, à laquelle
il appartient et où il enseigne au niveau DEA.
(3) Je dois aller à Paris ou Comité d’Histoire et
Philo des Sciences (sous-académie) la journée
du vendredi 18 janvier. Si tu es libre soit
l’après –midi du jeudi 17 janvier, soit à ton
choix dans la journée du samedi 19, je
pourrais faire une escale à Lyon. As-tu encore


_____________


envie de parler des spineurs et du formalisme
de la théorie quantique des champs, comparativement
pour Klein Gordon et pour Dirac ? Si oui, choisis
en accord avec Anne-Marie le 17 ou le 19 janvier(*)
Toutefois une exigence. C’est moi qui vous invite
chez les turcs pour le Chich-Kebab qui s’impose.

                                               Votre ami
                                               Roland.

(*) « mon » lit est-il disponible chez vous
à cette époque ?







free counters


Opus