Le partage de la confiture de mendiant

N. Lygeros




Nous étions seuls dans cette cuisine à peine froide
et nous tentions de nous réchauffer tant bien que mal
aussi le partage de la confiture de mendiant
fut pour nous la plus grande des surprises.
Ainsi nous apprîmes que même dans le froid,
il était possible de se réchauffer sans feu
juste avec les amandes, les figues et les raisins
car notre coeur n’avait besoin de rien d’autre.







free counters


Opus