Le sabre et le luth

N. Lygeros

Traduit du Grec par A.-M. Bras




Quand le luth se brisa
tu pris le sabre.
Tu ne voyais pas les soldats
et tu chassas l’obscurité.
Ton ami à tes côtés
regardait l’éclair.
Muet et résistant
il n’avoua rien.
Ainsi la nuit passa
sans que tu découvres la vérité.
Avec le luth sans aigle
je me rappelle encore cette soirée.







free counters


Opus