L’enseignement des tsenshap

N. Lygeros




Le petit garçon était né vieux.
Et la sagesse ne pouvait le laisser.
L’enseignement des tsenshap devint nécessaire.
C’était l’unique moyen.
Il ne s’agissait pas de grandir.
La grandeur était déjà présente.
Le perfectionnement n’avait de sens.
Car il avait le sens de la perfection.
Seule la méditation résista.
Elle était faite pour cela.
Il fallait évoluer sans oublier.
Il fallait créer sans détruire.
Et c’est ce qui fut fait.







free counters


Opus