Le dernier monde

N. Lygeros

Traduit du Grec par A.-M. Bras




Les territoires occupés, îles
des poètes défunts.

Les hommes, la solitude
et le débordement d’instants
remparts exilés
bras armés
chance balafrée
étés brisés.

Le destin de la lumière,
le dernier monde.







free counters


Opus