Les premiers pas (8)

N. Lygeros

Traduit du Grec par A.-M. Bras




Scène 8



Kostas

Pourquoi les nôtres n'ont-ils pas fait de recours ?

Dimitris

Lesquels ?

Kostas

Tous ceux qui sont revenus d' Orient.

Dimitris

Imvros, Tenedos ...

Kostas

Oui, de ces coins.

Dimitris

Parce qu'ils ne le savaient pas.

Kostas

Mais maintenant, ils le savent !

Dimitris

Pourquoi personne ne le leur a dit ?

Kostas

Quelqu'un doit le faire.

Dimitris

Mais le croiront-ils ?

Kostas

Ce n'est pas une question de croyance... Un temps. C'est une question de conscience.

Dimitris

Le prétexte d' échange de population existe toujours.

Kostas

Seulement le prétexte est la cause. Un temps. Puisqu'il y a le traité, il faut s' en servir.

Dimitris

Mais comment ?

Kostas

Tes parents ne sont pas passés par Imvros ?

Dimitris

Bien sûr ! Mais il y a si longtemps.

Kostas

Tous ceux qui connaissent le passé ont un avenir. Un temps. Au moins tant qu'ils résistent.

Dimitris

Tant qu'ils résistent à quoi ?

Kostas

A la force du présent.

Dimitris

Et nous, que pouvons-nous faire ?

Kostas

Préparer le terrain du futur.

Dimitris

Avec le passé ?

Kostas

Bien sûr ! Silence. Nous n' avons rien d' autre !

Dimitris

Ça va être difficile.

Kostas

Sans difficultés, ça n'a pas de valeur.

Dimitris

Alors il ne faut pas s' inquiéter pour la valeur de notre combat.

Kostas, souriant.

C'est ça, bravo mon ami !

Dimitris

Donc pour ne pas perdre de temps, ce serait bien que tu voies Maria quand tu rencontreras ma grand-mère.

Kostas

C'est juste !

A la maison de Maria.

Kostas

Il nous faut parler du temps passé.

Maria

Dimitris n'est pas venu ?

Kostas

Il doit d' abord aller à la rencontre de ses souvenirs.

Maria

Que veux-tu de moi ?

Kostas

Les histoires du passé.

Maria

Mais moi je n'en connais pas beaucoup.

Kostas

Je veux apprendre celles que tu sais. Un temps. Ce sont les premiers pas.

Maria

Mais nous, nous nous souvenons seulement des derniers.

Kostas

Ils mènent au même endroit.

Maria

Les histoires sont remplies de tristesse. Tu veux, bien sûr, les entendre ?

Kostas

C'est seulement comme ça que l' avenir changera.

Maria

Changera-t-il seul ou quelqu'un va-t-il le changer ?

Kostas

Quelqu'un.

Maria

Tu le connais, toi ?

Kostas

Il m' est encore inconnu.

Maria

Inconnu ?

Kostas

Même les amis sont des inconnus avant de les connaître.

Maria

C'est ce que disaient les anciens.

Kostas

Les anciens, que disaient-ils d' autre ?

Maria

Ils parlaient de la joie de la mer et de la douleur de la montagne.

Kostas

Dis-moi la joie et la douleur.

Maria

La mer était notre destinée. Et la Mer Noire notre noir destin.

Kostas

Les vagues n'ont pas cessé.

Maria

Ni les victimes. Silence. Comme les souvenirs meurent en nous, les blessures vivent en nous.

Kostas

Nous allons faire quelque chose pour les blessures, mais parle-moi d' abord des souvenirs.

Maria

Toi qui n' as pas vécu le passé, c'est impossible que tu me croies.

Kostas

Toi qui vivras dans l' avenir, c'est impossible que tu me croies.

Maria

Alors en qui faut-il avoir confiance ?

Kostas

Dans le seul homme qui nous soit resté. Un temp .

Maria

L' inconnu ?

Kostas

Oui, l' inconnu. Silence. Le soldat inconnu.

 







free counters


Opus