Poings fermés

N. Lygeros




Quelques hommes suffisent pour qu’un peuple ne meure.
Même seule, l’essence ne s’éteint pas
car ils vivent du souvenir du dragon.
Et à travers eux, l’histoire continue son œuvre.
Au milieu des bras tendus et des mains ouvertes,
des poings fermés ont retenu l’âme des nôtres
et ces poings ne se sont toujours pas ouverts.







free counters


Opus