10372 - L’or de Thrace, c’est la Thrace

N. Lygeros
Traduit du Grec par A.-M. Bras

  • Post Category:Articles

L’or de Thrace n’est pas l’or, mais c’est la Thrace. Si nous n’en prenons pas conscience, nous allons tomber dans le piège d’essayer de tout commercialiser sans donner d’importance à l’environnement et à notre peuple. En tant que commission, nous nous sommes adressés à la plus haute autorité civile en Grèce pour prendre position sur la question de l’exploitation des terres rares. Puisque nous avons relevé maintenant que les terres rares se trouvent aussi en mer après la découverte des minéraux du Japon dans le Pacifique en 2011, nous avons analysé la méthodologie de l’extraction des récentes technologies et conclu que, à ce stade de la technologie il n’existe pas de méthode qui ne détruit pas définitivement l’environnement et ce au niveau mondial. Bien sûr, pour que notre analyse devienne plus pratique, nous avons comparé les données avec celles que nous connaissons dans d’autres pays pour l’extraction de l’or au cyanure. La conversion d’une région riche en paysages lunaires n’est pas seulement inacceptable pour la société actuelle en raison de la pollution qu’elle produit, mais aussi pour l’avenir en raison de son caractère définitif. Donc, nous ne pouvons pas, à ce stade, de faire avancer ce processus, car il s’agit d’un crime contre l’environnement grec. Et cette conclusion ne va pas changer, si la méthode d’extraction ne change pas et si n’évolue pas ce domaine technologique. Nous voulons tous que la Grèce ait une économie de croissance et c’est pour cette raison que nous nous battons avec tant de vigueur pour la zone économique exclusive. Simplement nous gardons toujours en tête, notre patrie et non pas une approche injuste de l’économie. Il ne faut pas sacrifier pas notre Grèce et la Grèce de l’avenir pour régler localement des problèmes économiques avec quelques emplois de travail. Nous tous, nous louons notre terre à nos enfants et nous n’avons aucun droit de détruire leurs biens. La technologie et l’économie devraient aider notre peuple et ne pas violer ses droits pour l’avenir. En d’autres termes on ne peut pas piller la Thrace à cause de son or. Depuis des siècles nous avons trouvé de l’or de diverses manières, il n’y a donc aucune raison d’accepter un processus chimique qui détruit tout, ni pour l’or ni pour les terres rares. Et si les partisans de l’or s’obstinent avec leur barbarie, ils trouveront en face d’eux la contre-attaque de tout l’Hellénisme. Nous n’avons jamais permis à aucun barbare de rester dans notre patrie, nous n’allons pas commencer maintenant à le permettre aux nôtres, parce qu’ils nous ont trouvés petits.