13559 - Eléments de chronostratégie

N. Lygeros
Traduit du Grec par A.-M. Bras

  • Post Category:Articles

Sans chronostratégie nous donnons de l’importance à l’espace et nous croyons que sa souveraineté suffit pour la continuité, alors que nous n’exprimons de cette façon que la connexité, ce qui ne garantit rien quant à l’avenir, parce que l’on se concentre uniquement sur le présent comme s’il était éternel. Nous pouvons remarquer cette tendance dans tous les systèmes puissants qui donnent lieu à des crimes contre l’Humanité et bien sûr des génocides, parce que c’est la seule façon qu’ils ont de balayer ce qui s’oppose à eux. Alors que la résistance se trouve dans le temps, parce que c’est sa place. C’est aussi dans ce cadre que peut, fonctionner le concept de la contre-attaque. Comme un intermédiaire qui se situe entre la géostratégie et la chronostratégie, nous avons la topostratégie qui abandonne la notion de la distance pour étudier la notion de la relation. Et quand celle-ci devient diachronique à travers la stratégie, elle devient alors monade de la chronostratégie. Plus précisément, la monadologie de la chronostratégie n’est pas l’instant, car il dégénère avec la notion du présent. La monade en chronostratégie est une corde. En ce sens, nous comprenons plus efficacement l’expression les cordes de temps, car ce sont elles que le stratégiste utilise pour appliquer la chronostratégie. En plus avec la corde nous ne donnons plus d’importance au point avec tous ses aspects, car il est sans dimensions. Les cordes ont toujours des dimensions. Donc, nous ne pouvons pas avoir des cas dégénérés. Ensuite, nous pouvons avec ces cordes créer des tresses et non des intersections mais aussi des noeuds, et non des points nodaux, avec lesquels nous pouvons construire la surface qui devient par la suite cadre, champ, champ d’action et champ de bataille. Parce que nous avons à notre disposition une structure ouverte qui peut être enrichie avec des singularités qui sont des systèmes locaux dynamiques attractifs et des anomalies, des systèmes globaux dynamiques attractifs. Avec ces éléments chronostratégiques commence une autre vision du monde et de ses données.