21663 - Analogies entre le Polisario et le TMT

N. Lygeros

  • Post Category:Articles

Il est toujours difficile de mettre en évidence des analogies sur le plan stratégique entre les acteurs qui sont présents dans des conflits différents et distants. Seulement les schémas mentaux existent néanmoins et c’est à nous de les mettre en évidence. Ceci est le cas entre les organisations du Polisario au Maroc et du TMT à Chypre. Dans cette analogie contextuelle l’équivalent de l’Espagne est représenté par le Royaume-Uni. Nous sommes dans les deux cas dans un cadre colonial. Le Polisario initialement lutte contre la présence espagnole mais peu à peu son action se diversifie pour combattre contre le Maroc. Dans cette nouvelle situation, le Polisario est soutenu et financé par l’Algérie tout comme le TMT par la Turquie. Dans les deux cas leur action vise à déstabiliser les pays dans lequel ils se trouvent. Pour les deux, nous avons des actions militaires de guérilla dont aucun des pays de soutien, n’accepte de revendiquer quoi que ce soit. Par contre aussi bien la Turquie que l’Algérie qui se présentent comme des pays neutres et même des observateurs affirment qu’ils représentent les populations locales dont ils souhaitent défendre leurs droits car ils dénoncent que ceux-ci sont bafoués. Les deux structures agissent de manière séparatiste et les deux jouent sur le fait que l’état qui les soutient se trouve à proximité. L’organisation TMT a été fondée en 1958 et a été active jusqu’à 1974, date à laquelle elle a participé à l’invasion de Chypre par la Turquie. A partir de ce moment là son action s’est fondue dans celle de la Turquie en territoires occupés avec la séparation via la ligne verte de démarcation. Aussi elle représente une volonté de partition, dans un premier et d’union avec le pays de soutien dans un deuxième temps. Le Polisario a été créé en 1973 et à partir de 1991, il tente de contrôler une zone qui se trouve à la limite du contact avec l’Algérie. De cette manière, nous voyons que le Maroc et l’île de Chypre ont des problèmes analogues pour des raisons similaires, aussi il est important que cette situation engendre des objectifs stratégiques qui sont bien loin de processus de décolonisation puisqu’il s’agit d’une nécessité historique de libération.