21915 - Le rôle du Conseil royal consultatif pour les affaires sahariennes

N. Lygeros

  • Post Category:Articles

Le CORCAS représente un dispositif consultatif qui a pour mission principale de conseiller dans le cadre de la résolution de la question du Sahara occidental avec pour objectif une troisième voie diplomatique à savoir la proposition d’autonomie. Dans cette configuration, la défense nationale, les affaires étrangères et la monnaie seraient des attributions du Maroc. Il faut donc la promotion du projet d’autonomie dans le sillon de la proposition du Maroc à l’organisation des Nations Unie en 2006. Cela revient concrètement à jouer un rôle sur le retour définitif des populations qui sont séquestrées dans les camps de Tindouf. Ainsi le plan d’autonomie représente un équilibre du point de vue de la théorie des jeux, qui est l’aboutissement des consultations entre les sahraouis dans le cadre du CORCAS. Cela signifie que son rôle est de donner de la consistance à cette proposition pour qu’elle prenne corps sur le plan international. Cela nécessite de penser globalement au Sahara occidental dans le cadre des provinces du Sud mais aussi d’agir localement pour faire évoluer la situation. Cette manière de faire se répercute aussi au niveau de la nation et de la région. Cette action doit être menée à tous les niveaux et comporte donc les trois pouvoirs exécutifs, judiciaires et législatifs. Tout cela a du sens mais il serait intéressant de se poser comme question s’il ne faudrait pas être plus audacieux afin de sortir totalement de l’enclave de la décolonisation puisque ce concept ne s’adapte pas à cette situation et il ne serait pas plus judicieux de mettre en place des analyses claires différentes qui ont la capacité de permettre d’autres perspectives.