22028 - La mission de la Quatrième commission des Nations Unies

N. Lygeros

  • Post Category:Articles

Contrairement à ce que nous pourrions penser, la quatrième commission des Nations Unies n’a pour mission exclusive la décolonisation. Dans le cadre des politiques spéciales qui lui ont été attribuées après 1990 à la suite de l’indépendance de la plupart des colonies et territoires sous tutelle, elle intervient sur les réfugiés palestiniens et les droits de l’homme, le maintien de la paix, l’action anti-mines, les affaires spatiales, l’information, les rayonnements ionisants et l’Université pour la paix. C’est dans ce large spectre, qu’il est nécessaire de se positionner et non pas uniquement dans le processus de décolonisation. En ce qui concerne le Sahara occidental, il est certes clair qu’initialement il appartenait au cadre de la décolonisation espagnole mais à partir du moment où celle-ci a cessé, il n’existe pas d’équivalent pour soutenir ce point. Les Espagnoles avaient bien conquis cette région mais ce n’est absolument pas le cas des Marocains puisque ces derniers y sont présents depuis des siècles. Il serait judicieux de prendre l’exemple de Chypre pour comprendre l’analogie structurelle. La Turquie, dans le cadre de sa propagande présente son invasion de 1974 comme une intervention pour sauver les turco-chypriotes d’un comportement de colonisateur de la part des gréco-chypriotes. Seulement ce serait oublier qui habitait l’île de Chypre avant 1571. En effet ce n’est qu’à cette époque via l’invasion ottomane qu’apparaissent les premiers turco-chypriotes et pas avant. Aussi les gréco-chypriotes ne peuvent pas être accusés de les avoir colonisés. Il en est de même pour le Maroc. Aussi il est important de le désenclaver de ce cadre qui n’a plus de sens, sur le plan historique.