24249 - La nécessité du recensement

N. Lygeros

  • Post Category:Articles

Dans les camps de Tindouf, il existe toujours un point obscur sur lequel bute depuis des années, pour ne pas dire des décennies, les négociations autour de la résolution du conflit. En effet malgré maints appels de toutes parts, le recensement de la population qui se trouve dans les camps n’a toujours pas été effectué et ce, malgré le détournement des fonds alimentaires qui justement mettent en évidence que les chiffres annoncés par le Polisario, ne représentent aucune réalité tangible. Car ces chiffres, toujours surestimés, ne permettent pas seulement de justifier la présence inadmissible du Polisario dans les camps de Tindouf mais aussi d’exploiter des ressources qui sont distribuées à un nombre important de personnes qui n’existent pas dans les faits. Aussi plutôt que de tenter de couvrir de manière malhabile, en exhibant les propos et les dires d’une personne sous influence, des faits incontestables, il serait bon de passer à la phase du recensement pour éviter de continuer ce jeu de dupes en diplomatie. Cela permettrait au Programme alimentaire mondial mais aussi au Haut- Commissariat aux Réfugiés d’effectuer correctement leur travail et d’éviter que des personnes séquestrées soient encore plus lésées même au niveau de leur alimentation puisque celle-ci est échangée avec de la nourriture de moindre valeur dans le but d’enrichir les caisses du Polisario tout en bafouant les droits de l’Homme. Le recensement a la capacité de faire progresser la négociation et la résolution du conflit de manière concrète.