31663 - Les observations et les recommandations de Guterres

N. Lygeros

  • Post Category:Articles

Avec le nouveau rapport des Nations-Unies sur le Sahara Occidental, il est clair qu’il existe une volonté dynamique de résolution du problème. Le changement du Secrétaire Général n’est pas sans rapport avec ce nouveau point de vue et il en est de même avec le nouveau gouvernement des Etats-Unis. Et la mention de la réintégration du Maroc dans l’Union Africaine même si elle est factuelle, représente un point positif. Dans les observations proprement dites, il est mentionné que le but est de trouver une solution politique mutuellement acceptable dans le processus de négociation sans oublier le rôle de l’Algérie et de la Mauritanie. Ce qui signifie clairement qu’il ne s’agit pas seulement d’une problématique strictement marocaine dans laquelle les autres états sont neutres. La décision marocaine de réincorporer les membres de la mission Minurso est saluée comme un point positif ; il en est de même pour son retrait unilatéral de la zone tampon de Guerguerat. C’est pour cette raison que les Nations-Unies demandent au Polisario de quitter cette dite zone. Nous voyons ainsi que même s’il s’agit d’une période de transition, le volontarisme du premier Secrétaire Général est déjà présent dans le rapport et il laisse de coté d’autres tentatives improductives qui n’avaient pas abouti. Le cadre plus impartial et plus réaliste de cette approche montre de manière plus claire que le Maroc a une carte à jouer et qu’il doit mettre à profit cette nouvelle dynamique pour dépasser certains points conflictuels comme il a su le faire pour sa réintégration dans l’Union Africaine.