38638 - L’or blanc

N. Lygeros
Traduit du Grec par A-M Bras

Les Îles d’argent
sur une mer d’or
sont apparues à l’horizon
mais personne ne pouvait imaginer
que c’était une image de petits hommes
qui aimaient
de leur coeur innocent
l’humanité de la Dame.
Alors ils ont écouté des compositions
qui disaient des mots silencieux
pour toucher chaque homme
qui verrait le doux paysage.
Mais quand nous avons touché
l’or blanc
nous n’avons pas compris immédiatement
que c’était l’argent de la voix
et l’or du silence,
nous n’avions pas imaginé
que cet alliage
étaient le passé
et le futur
qui est devenu le temps
pour créer les saisons
et les morceaux du Paradis
grâce à l’amour.

Close Menu