44473 - Droits Humains de nouvelle génération

N. Lygeros

  • Post Category:Articles

La Constitution du Maroc de 2011 représente une avancée considerable des Droits de l’Homme non seulement à l’échelle nationale mais internationale. Elle a permis, entre autres, la création d’un Ministère des Droits de l’Homme qui a mis en avant la primauté des droits. Cette nouvelle manière d’aborder les droits met l’accent sur l’équité comme il se doit mais aussi sur la durabilité car tout cela ne doit pas être de circonstance et donc éphémère. Ceci a incité la création d’une gouvernance décentralisée et participative pour éviter la situation d’assistanat. Pour aller de l’avant, il a fallu aussi mettre en place un modèle de développement économique intégré. Car les Droits Humains de nouvelle génération doivent être des Droits de l’Homme viables. Il ne s’agit plus d’une approche théorique mais d’une pratique de tous les jours qui transforme peu à peu la réalité afin de la rendre plus humaine. C’est justement dans ce cadre que nous avons aussi l’exploitation équitable des ressources naturelles des populations locales. Il ne s’agit pas de subventionner mais de faire participer de manière effective sur la base de la dignité humaine. Nous avons donc dans les Provinces du Sud, la mise en place désormais d’un modèle de développement inclusif. C’est pour cette même raison que la valorisation de la culture hassanie est au cœur de cette approche via la préservation du patrimoine, des lieux de mémoire car ils appartiennent à l’Humanité.