47306 - Quelle tendresse

N. Lygeros

Quelle tendresse
pour l’âme
humaine
cette sonatine
pour mandoline
et piano
que Beethoven
a composée
avant
d’être frappé
de surdité
car elle montre
en même temps
l’effort
surhumain
pour rester
libre.