47440 - C’est Marie Bonaparte

N. Lygeros

C’est Marie Bonaparte
qui a sauvé
Sigmund Freud
de l’emprise
nazie
au moment
de l’occupation 
de l’Autriche.
Elle a versé
une rançon
que Freud
lui a remboursée
à son arrivée
à Londres.
Mais elle a été
aussi
sa traductrice
en français
ce qui a
influencé
fortement
l’essor
de ses travaux.

Close Menu