47818 - Sur l’ouverture du Consulat Général de la Gambie à Dakhla et ses conséquences stratégiques pour le Maroc

N. Lygeros

  • Post Category:Articles

Après l’ouverture du Consulat Général de l’Union des Comores à Laâyoune en décembre 2019, c’est le tour de l’ouverture du Consulat Général de la Gambie à Dakhla. Il s’agit donc d’une confirmation de l’efficacité de la politique étrangère du Maroc puisque celle-ci est capable d’attirer dans le Sahara Marocain des Consulats Généraux et d’affirmer ainsi la marocanité de ses provinces. Cela prouve que les pays africains, dans ce nouveau contexte, forment les premières alliances institutionnelles. Cette nouvelle ouverture montre que la première n’était pas une exception mais aussi la voie à suivre pour d’autres pays africains. En découvrant des intérêts communs, ces pays démontrent le bon sens de la vision africaine du Maroc qui crée de manière consciente ces ouvertures tactiques qui font partie d’une stratégie d’envergure qui mise sur des coalitions extérieures. De cette manière, le Royaume du Maroc obtient de nouvelles reconnaissances qui renforcent sa position sur le plan stratégique. Il s’agit d’une approche constructive qui met à mal toute tentative de remise en cause de la notion d’intégrité territoriale. Ainsi nous verrons sans aucun doute d’autres pays africains suivre le pas puisque cela va dans l’intérêt de l’Union Africaine et donc du Continent Africain. Cela montre aussi à l’Union Européenne et l’Organisation des Nations unies comment les pays africains voient le Maroc. Cette vision est positive et ceci constitue un argument de poids pour l’avenir.