47991 - La coalition du Maroc avec la Grèce

N. Lygeros

C’est désormais effectif grâce à la rencontre des deux ministres des Affaires Etrangères du Maroc et de la Grèce, les deux pays ont une position commune sur deux sujets nationaux : d’une part sur la proposition d’autonomie du Sahara Marocain puisque la Grèce a dit clairement qu’elle soutenait sa crédibilité à l’échelle nationale et d’autre part sur le caractère inacceptable du mémorandum de la Turquie au sujet de la délimitation de la Z.E.E. Nous voyons ainsi que deux sujets qui semblent, au premier abord, complètement différents et sans aucune relation, ont permis d’établir une déclaration commune gagnant-gagnant là où personne ne misait auparavant. Cette coalition entre les deux pays ne doit pas être simplement de circonstance et il est bon de la renforcer car le problème de la délimitation de la Z.E.E. a des conséquences aussi bien en Grèce qu’au Maroc. Car la Grèce gère en ce moment des négociations avec Chypre, l’Egypte et aussi l’Italie tandis que le Maroc doit faire de même avec le Portugal et l’Espagne. Quant à l’issue du Sahara Marocain comme c’est une affaire onusienne, il est bon d’avoir l’appui de la Grèce dans le cadre de sa résolution. De plus la position de la Grèce permet une ouverture sur celle de Chypre qui peut désormais d’emboiter le pas sans obstacle puisqu’elle-même est directement concernée par la problématique de ce mémorandum illégal sur le plan des Droit de la Mer et des Océans.

 

Close Menu