48914 - Les vains efforts algériens

Ν. Lygeros

  • Post Category:Articles

Même si l’Algérie tente par tous les moyens de bloquer l’ouverture de Consulats Généraux dans le Sahara Marocain, elle est obligée d’admettre son échec car malgré tous les moyens de pression qu’elle a mis en place, les pays africains qui sont souverains ne se sont pas laissés influencer par ses manœuvres. Même le rappel de son Ambassadeur n’a pas été capable d’arrêter le processus de libération du Sahara Marocain qui est de plus en plus attractif pour les pays voisins. Ainsi la stratégie de développement du Maroc montre à tous, son caractère effectif et sa capacité à transformer la situation au profit des peuples. Grâce à sa politique d’ouverture sur le monde africain, le Maroc agit bien au-delà du confinement dans lequel l’Algérie voudrait le contraindre. Ainsi le Maroc étend son influence sur l’Océan Atlantique grâce à la création de structures portuaires qui dépasse de loin l’imagination algérienne qui demeure sclérosée en raison de son positionnement dans un passé qui ne veut pas évoluer. Seulement ce conservatisme a un coût car les autres pays de l’Afrique sont bien plus attirés par les avancées qu’effectue de manière décisive le Maroc au profit de l’ensemble du continent africain. Ainsi la stratégie constructive du Maroc qui ne cesse de créer des synergies avec les pays africains et pas seulement puisqu’il a des contacts avec ceux du Pacifique met à mal l’approche algérienne qui veut tout contrôler alors qu’elle défendait les positions prétendument révolutionnaires qui se sont à peu transformées en une entité dictatoriale qui ne se préoccupe d’aucun autre état à moins d’en faire un vassal. Le Maroc provoque par son approche d’ouverture un engouement de la part des autres états qui vont ensuite dans le même sens que lui sur les enjeux nationaux car ils voient très clairement l’esprit d’équipe que soutient sa politique étrangère à l’échelle de l’Afrique.