61166 - Lettre ouverte aux Nations-Unies

Ν. Lygeros

  • Post Category:Articles

Comment un individu qui fait l’objet de poursuites par la justice espagnole pour des crimes contre l’Humanité commis dans les camps de Tindouf sous la protection de l’Algérie, dont des crimes de Génocide, de torture, de disparition forcée, de violences sexuelles et de viol et à l’encontre de qui un mandat d’arrêt a été émis par les autorités espagnoles en 2008, a pu être reçu en Espagne à l’aide d’une fausse identité et d’un passeport diplomatique octroyé par l’Algérie ? Telle est la question que nous posons en tant que défenseurs des Droits de l’Homme. Aucune excuse diplomatique ou même géopolitique ne peut justifier cet acte car rien ne peut être au-dessus d’un crime contre l’Humanité. Il est de notre devoir d’accuser tous les responsables qui ont pu l’aider pour éviter les contrôles. Nous pensons aux victimes de cet individu et c’est pour cela que nous nous adressons aux Nations-Unies pour témoigner de notre soutien. Il ne s’agit pas seulement d’une atteinte au Droit International mais aussi d’une volonté de réduire à néant le travail de la justice qui a condamné cet individu.