75640 - Etude préparatoire

Ν. Λυγερός

  • Post Category:Articles
Cette étude préparatoire était différente car elle avait en elle la notion d’auto-référence. La représentation choisie devait comporter le bureau sur lequel elle serait conçue par la suite. À cet instant, il eut l’idée d’exploiter la vision de l’armoire pour avoir une vision d’ensemble. Ensuite il imagina son modèle au centre de la pièce devant le bureau de travail. Il n’avait pas encore décidé quant à la position finale du tableau. Aussi il improvisa une approche classique de face. Comme s’il était dans une exposition où il aurait vu une statue en bronze au centre de la pièce au moment de sa finition par le maître. Ainsi, mentalement il se retrouva dans le musée Rodin. Il ne rechercha pas une pose particulière mais plutôt une position dans la pièce. Il voulait que le modèle soit libre de ses mouvements au moins sur le plan dynamique. Car il voulait que sa situation dans l’espace et le temps soit encadrée par sa propre histoire. Ce fut alors qu’il imagina le chevalier sans armure au moment où il empoignait son étrange épée, prêt à combattre un ennemi par amour de l’Humanité. Ce fut cette vision que montra l’étude préparatoire.