AKHENATON

Ν. Λυγερός

  • Post Category:Sections

Tu te lèves beau dans l’horizon du ciel,
Soleil vivant, qui vit depuis l’origine.
Tu resplendis dans l’horizon de l’Est,
Tu as rempli tout pays de ta beauté.
Tu es beau, grand, brillant.
Tu t’élèves au-dessus de tout pays.
Te rayons embrassent les pays
Jusqu’aux confins de la création.
Toi qui est Rê, tu les soumets tout entiers,
les liant tous pour ton fils aimé.
Tu es loin, mais tes rayons sont sur la terre.
Tu es sur le visage des hommes,
Et l’on connaît pas tes venues.
Quand tu reposes à l’occident, sous l’horizon,
La terre est dans une ombre
Semblable à celle de la mort.
On dort, bien couvert, dans sa chambre
Aucun oeil n’en voit un autre.
On volerait aux dormeurs tous leurs biens, qu’ils ont mis sous leur tête,
Sans qu’ils s’en aperçoivent.
Tout lion sort de sa tanière,
Et toute bête à venin se met à mordre.
Il fait noir…
La terre est dans le silence,
Celui qui a fait les êtres se repose dans son horizon.